• Jason IOTTI

Qu'est ce qu'un point d'acupuncture ?

Dernière mise à jour : 5 nov.



Dans le texte fondateur de la médecine chinoise (Huángdì Nèijing 黃帝內經), le terme majoritairement utilisé pour décrire les points d’acupuncture est ⽳ (xué). Ce caractère se traduit par "grotte" ou "caverne". Dans les descriptions du Huángdì Nèijing, les points (xué) sont des structures importantes du paysage du corps. Ils sont de première importance car ils permettent d’accéder au qì des vaisseaux en circulation (mài) qui s’écoulent sous elles.






⽳ Xué est composé de ⼧ (mián) « toit » et de ⼋ (ba) « huit ». Le mot ⼋ signifie 8 mais également diviser, partager, séparer.








« ⼈有⼤⾕⼗⼆分⼩谿三百五⼗四名少⼗⼆俞 Les êtres humains ont de grandes vallées, douze divisions, de petits ruisseaux [de montagne], et trois cent cinquante-quatre [cavernes xué] nommées, sans compter les douze yú [régions de transport]. 此皆衛氣之所留⽌邪氣之所客也 Ce sont tous les endroits où le qì défensif (wèi) vient résider et où le qì pathogène peut s’inviter. 鍼⽯緣⽽去之 C’est ici que les aiguilles (zhen) et les pierres (shí) peuvent expulser les agents pathogènes. » Su Wen, chapitre 10

Les points sont des espaces entre les tissus qui permettent d'accéder à la circulation (du sang et du qi) longitudinale des vaisseaux (jing mai). De nombreux points d'acupuncture sont ce que l'on peut appeler des "régions anatomiques nommées" possédant une nomenclature souvent en lien avec une description de l'anatomie locale. Il existe cependant des points qui possèdent des indications spécifiques ayant la capacité particulière d’affecter le fonctionnement physiologique de zones distales. Ces points spécialisés sont appelés régions de transport (shù). Ces points de transports ont pour but de faire communiquer des régions distales avec des processus physiologiques et organiques.


Par exemple, il existe 50 régions de transports des zàng (organes internes vitaux), 72 régions de transports des fu (entrailles, organes creux), des régions de transports dites postérieures (bei shù indiquées notamment dans le traitement des organes atteints d'un facteur pathogène), 57 régions de transport de l’eau, 59 régions de transport (yú) de la chaleur ... toutes ayant des indications spécifiques agissant sur des fonctions physiologiques et organiques spécifiques. Ces points sont en relation avec ces fonctions et organes par le biais de la circulation du sang, des connexions des fascias et d'inter-relations neurologiques existants entre différentes structures anatomiques (dermatomes, myotomes, sclérotome, angiotome, neurotome et viscérotome).

143 vues

Posts récents

Voir tout