top of page
  • Jason IOTTI

Un cas de lombalgie commune par plénitude du vaisseau zú juéyīn



Suite à une crise de lumbago il y a un an et demi, une patiente consulte pour une lombalgie commune. Elle a consulté son médecin traitant, puis son ostéopathe qui n'a, dans ce cas, pas réussi à soulager. Elle remarque également une plénitude au niveau du diaphragme, une baisse de la vision et de la sécheresse oculaire depuis le début des lombalgies (consultation d'un ophtalmologue qui ne révèle rien d'anormal).


Comme toujours, en acupuncture nous interrogeons la mobilité des fascias (tendino-musculaire jingjin 經筋) avec des tests de mobilité spécifiques ("M-test"). Sur ce point, rien à signaler, très bonne mobilité et aucune douleur majorée par le mouvement.


Dans de tel cas, il convient de s'intéresser à la pulsologie. La prise du pouls en médecine chinoise est un examen central dans la compréhension des mécanismes causaux du développement (entre autre) d'une douleur.


La prise du pouls radial ne révèle rien de particulier. En revanche, la comparaison du pouls radial et carotidien sur le côté droit montre une plénitude du vaisseau-méridien appelé zú juéyīn, aujourd'hui nommé "méridien du foie". Dans le texte fondateur de la médecine chinoise, au LingShu chapitre 10, il est dit :


"Le vaisseau-méridien du foie [...] monte pour entrer dans le nasopharynx, se joint au système de liaison de l’œil.
"Si ce vaisseau (méridien) est affecté, on souffre de douleurs lombaires, on ne peut se pencher ni en avant ni en arrière [...], de plénitude dans la poitrine"


La stratégie est alors la suivante : stimulation des zones anormales sur le trajet du vaisseau du foie (en l’occurrence 7 points) côté droit sur le membre inférieur et un équilibrage contro-latéral par le shòu yángmíng (vaisseau-méridien du gros intestin) par les points Ling Gu et Da Bai (points de la tradition familiale de Maître Tung).


Nous vérifions in fine que le pouls est normalisé, ce qui est le cas. Au bout d'une séance la lombalgie est corrigée, et les autres signes ont disparu.


Un cas comme celui-ci montre l'importance de la pulsologie dans le cadre de la médecine chinoise afin de différencier correctement la "direction causale" du symptômes et proposer une prise en charge adaptée et individualisée.

325 vues

Posts récents

Voir tout
bottom of page