针灸 [zhenjiu fa] signifie "Méthode d'aiguille et de cautérisation" et fait partie du corpus technique de la médecine chinoise, 中醫 [zhongyi]. Dans sa démarche, elle vise à accompagner l'organisme dans son maintient naturel de pleine santé par la connaissance des lois du Ciel et de la Terre, qu'elle applique à l'unité microcosmique qu'est l'Être humain.

L'acupuncture-moxibustion 针灸 [zhenjiu fa] est la branche de la médecine chinoise 中醫 [zhongyi]  la plus populaire en Occident. Elle prends sa source dans des textes très anciens fondateurs, que l'on nomme les Classiques, "Jing " en chinois (Nei Jing, Nan Jing, Yi Jing, ...).

Fondée sur l'observation du Macrocosme, la connaissance des cycles naturels et l'Astrologie, elle utilise un concept propre à sa matrice de pensée, que l'on nomme 经络Jīng Luò traduit par Canal ou plus communément appelé Méridien. Ces structures constituent l'ensemble des voies de circulations des substances et de l'information dans l'organisme : le Sang  [Xuè] et les Souffles Vitaux  [Qì]. 

Les méridiens d'acupuncture sont reliés aux organes, aux entrailles et interagissent donc avec un ensemble de fonctions Yáng  et de structures Yīn , décrivant ainsi parfaitement la réalité physiologique et biomécanique de l'organisme au travers d'un système circulatoire complexe.

L'acupuncture-moxibustion a pour objectif la stimulation des méridiens, à l'aide de zones spécifiques - les points d'acupuncture - avec lesquels le praticien envoie une information au corps afin que l'organisme favorise lui-même l'équilibre de ses fonctions et de ses structures.

La Médecine Chinoise a pour objectif d'équilibrer le Yīn et le Yáng  en favorisant la transformation du   au travers des WuXing (5 phases, comprenant les 5 systèmes organiques) et des 6 grands méridiens.

 

La tradition de la lignée de Maître TUNG, utilisée dans votre Centre, s'inscrit dans une approche très "classique" et ancienne de l'Acupuncture. Elle utilise donc les concepts théoriques fondateurs basés sur l'ensemble des textes anciens de la Médecine Chinoise. C'est une tradition familiale qui a prospéré sur 11 générations, protégée de la réforme opérée sur l'acupuncture et la médecine en Chine après les années 50. Elle sera divulguée à ses disciples afin d'éviter qu'elle ne soit perdue. Aujourd'hui, elle se développe rapidement probablement grâce à ses effets remarquables. En effet, Maître TUNG a traité plus de 400.000 patients durant sa vie, avec de grand succès et fut l'acupuncteur personnel du président taïwanais Chang Kai Shek. Le style de Maître Tung utilise les points de la nomenclature classique mais également des points propres à ce style dits "familiaux".

Les tests des méridiens, (aujourd'hui appelé "M-test" pour "Meridian Test", méthode mise en place par le Dr Yoshito Mukaino) sont un ensemble de mouvements d'étirements permettant de mettre en évidence les groupes tendino-musculaires (appelés méridien tendino-musculaire jingjin 經筋 en médecine chinoise et fascias en physiologie moderne) impliqués dans la traumatologie, les douleurs, les tensions et les restrictions tissulaires. 

C'est une méthode de bilan fiable et pragmatique pour la pratique de l'acupuncture. Une fois que les structures impliquées dans la problématique douloureuse sont identifiées, le praticien exerce une légère pression sur certaines zones (points d'acupuncture) afin d'observer l'amélioration de l'amplitude de mouvements et la cessation de la douleur, permettant ainsi de vérifié l'efficacité des points utilisés. Cette méthode permet d'utiliser peu de points, le plus souvent en distal de la zone douloureuse (le praticien utilise certaines théorie de la médecine chinoise tels que les Wu Xing ou 5 phases et les connexions entre les canaux).

Les M-test sont utiles comme bilan dans les problématiques bio-mécaniques, les douleurs mais aussi pour certains déséquilibres internes. Les résultats sont souvent rapides, permettant une amélioration de la condition douloureuse quasi immédiate.

La moxibustion 灸 est une technique de l'acupuncture classique consistant en la chauffe de points d'acupuncture ou de zones particulières à l'aide d'armoise séchée (moxas). C'est une pratique traditionnelle présente dans les premiers textes anciens de l'acupuncture.

Il existe deux grands types de moxibustion : 

  • Direct : appliqués sur la peau, sur laquelle le praticien fera brûler des cônes d'armoise jusqu'à ce que l'usager ressente la sensation de chaleur.

  • Indirect : appliqués au-dessus de la peau, à l'aide d'un "cigare" de moxas, que le praticien tient dans sa main pour diriger le flux de chaleur à sa guise. Il est également possible d'utiliser le manche des aiguilles, sur lesquelles sont placées des petites "boules" d'armoise chauffée. Elle permettront de diffuser directement la chaleur dans les méridiens.

La moxibustion vise à l'activation des fonctions de l'organisme en favorisant la libre circulation du Sang et du Qì dans certaines catégories de méridiens 絡脉 [Luo Mai].

Technique de l'Acupuncture Classique dont le but est la succion des tissus sous-jacents à l'aide de ventouses en verre et d'un coton enflammé (imbibé d'alcool 90°) ou en plastique à l'aide d'une pompe. L'effet local de succion est utile pour désobstruer et favoriser la circulation du Qì, du Sang et des Liquides et détendre les tissus. 

Les ventouses sont également indiquées dans certains cas pour favoriser l'amélioration dans les problématiques respiratoires, les troubles digestifs par déficience, l'énurésie infantile nocturne, les troubles gynécologiques, certaines tensions musculaires, ...

Contacter le secrétariat
Praticien de Médecine Chinoise
Jason IOTTI

© 2018 par Jason IOTTI Praticien de Médecine Chinoise